Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 May

J'avais pas digéré le tajine

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

Je repointe mon museau parce que certains s'inquiètent et cela me touche.

J'adorerais développer avec mon sens habituel de la mesure mes dernières turpitudes, seulement voilà, il se trouve que les murs de ce blog ont des oreilles et des oreilles fort sales.

Des gens dont je me passerais bien rôdent chez moi (ici) et il faut que je m'habitue à trouver mes aises parmi les squatteurs inopportuns.

J'ai fait l'erreur initiale de lier mon blog à ma page Facebook, et même si j'ai depuis plusieurs mois (souvenez-vous, janvier dernier...) complètement dissocié les deux, que voulez-vous, je ne peux revenir complètement en arrière.

J'ai le choix entre plusieurs options :

- création d'un blog bis dont l'adresse ne serait communiquée qu'à une poignée de VIP et qui prendrait la suite de celui-ci (dans lequel je ne serai plus la belette, sinon on me retrouverait facilement, je suis une sommité maintenant)

- extinction du concept de "je blogue"pour faire oeuvre utile dans le monde (à voir sous quelle forme) (i y a des formes, merci)

- maintien des choses en l'état, en acceptant le fait que bon, voilà, un blog draine de super choses mais charrie aussi son lot d'indiscrets (j'ai cherché un mot gentil, ce sont des personnes très premier degré) qui pensent qu'ils tiennent là MON VRAI VISAGE (un monstre)

L'idéal serait que je puisse désormais mettre un mot de passe sur certains billets... Mais bon, vous imaginez bien que cela relève du délire.
Dommage, d'autant que ces billets, je ne sais pas pourquoi, je sens qu'ils vous plairaient. 

Me couper de ce blog pour l'instant n'est pas envisageable, surtout après tout ce qu'on a traversé tous ensemble, hein. Pas question que je me prive de vous.

Voilà, reste la possibilité de faire des billets sur des sujets autres que moi et ma vie, ce qui présenterait des avantages non négligeables.

Dès demain, je parlerai du Post it. 

C'est vachement bien, le Post It.

Qui en utilise?

Commenter cet article
N

Ah non, alors !Si vous déménagez ou mettez un mot de passe, comment feront ceux qui lisent en sous-marins tout en rigolant dans leur barbe ? Oui, bon, d'accord. Vous pouvez toujours me répondre
que je n'avais qu'à commenter ou m'inscrire ou j'sais pas quoi. Mais ça ne serait pas fair-play... Si les "sans neurones du millième degré" sont pesants au quotidien, prévenez avant de partir,
que l'on puisse vous envoyer une demande de suivage (c'est joli comme mot) sur le prochain blog. Sinon, pour la cruciale question des post-it, j'en utilise pleins, pour écrire des trucs que je ne
lis jamais. Mais ça décore le figo !
Répondre
L


Une demande de suivage, j'adore!!!!



F

Pour la création d'un blog à mot de passe, je te raconte tout ça par mail, ce serait trop long en commentaire !
Répondre
L


Merci beaucoup pour le mail, effectivement, c'était plus pratique qu'en commentaire!



C

welcome back!


où est ce qu'il faut envoyer la lettre de motivation pour être sur la liste des VIP?
Répondre
L


En haut à droite, tu cliques sur contact et tu me dis que tu m'aimes, tu m'aimes et bref, fais-toi plaisir. 



C

J'ai eu peur moi aussi ...:(
fo que tu me racontesça à un dej :)
Répondre
M

Au boulot, les post it. Uniquement. A la maison, c'est feuilles volantes qui se promènent là où elles n'ont rien à faire quand on oublie de les aimanter sur le frigo, haut central de
l'organisation familiale.
Je veux TOUT savoir sur les post it! :) 
Répondre
L


Très intéressante cette dichotomie bureau/maison... Mon bureau étant dans ma maison, je vis les choses différemment...



C

welcome back chère Belette!


j'ai eu bien peur de te perdre ! 


pour les post-it, j'en ai de partout (dans mon sac à main, sur mon tel, sur le bord de mon écran de PC, ...) je suis o-ver-boo-kée. 


trève de plaisanterie, un manager de mon open space me disait il y a quelques jours qu'on voit ceux qui bossent vraiment au nombre de post its collés sur leurs bureau. je viens de lever la tête
pour essayer de compter combien il en a... j'en vois une bonne vingtaine. il bosse comme un dingue (dit-il) et pffiou la pression de malade qui l'assaille...
Répondre
L


Je dirais l'inverse : plus il a de post it collés, plus ça veut dire qu'il sait pas s'organiser...



A

Ah bah non,on s'en fout des facheux!Nous on l'aime notre belette !!


Si vous devez changer de nom,tenez moi informée et je noterai le mot de passe sur un post it !
Répondre
L


Merci Audrey pour le terme "fâcheux", je l'ai réutilisé dans mon billet d'aujourd'hui. Il me permet d'être plus soft...



J

Ouf, le retour. J'ai cru que tu allais rester au club toute ta vie. Je fais toujours partie du comité de soutien à la Belette en milieu hostile. J'avoue que je n'ai toujours pas de blog mais que
je rêve de faire les pires billets, les plus caricaturaux et infâmants, juste pour miner l'humeur des fâcheux dont je saurais qu'ils me lisent. Après, je nierais en montrant à quel point tout
cela est ridicule et tellement invraisemblable, non? si. 


Je pense que je vais ouvrir un blog. 
Répondre
L


Ouvre le blog, Jeanne, montre le chemin!!!


Depuis le temps que je dis que tu dois en ouvrir un. 



S

youhou,ma belette chérie est  de retour !(cri de joie inside)


moi aussi,je veux etre une vip !!!!!!!!!!!


je kiffe les post-it car je suis une list-addict ...c'est grave,docteur ?
Répondre
L


évidemment, tu serais une Vip! 


List addict, j'en suis une aussi, ça veut dire qu'on est super, c'est tout;)



E

Un déménagement OK mais moi aussi je veux être des VIP (je me souviens qu'aux début de la blogosphère certains avaient mis en place des blog avec abonnement (payant d'ailleurs), ça exiszte peut
être encore). 


Cela dit, je crois que le mieux à faire avec les facheux, c'est de faire comme s'ils n'étaient pas là... 


Pour le post it, moi j'ai essayé de m'en passer en utlisant mon tel à la place... et ben, c'est pas pareil... 


 
Répondre
L


VIP d'office chère Emmanuelle, si je déménage, tu m'aideras à porter les cartons!


PS : c'est quoi ce LK qui m'interpelle à chaque fois? 



M

Je suis un Post-it. J'ai horreur qu'on parle de moi, qu'on écrive sur moi. Quoi "c'est fait pour"?...hein?...M'en fous. Parfaitement, ça me vexe qu'on dise que je suis collant. 


(Pas collant, aussi).
Répondre
L


Cher Post it, afin de ne pas vous blesser, j'ai décidé de ne rien écrire sur vous. Et non, je ne vous trouve ni collant ni pas collant. 



F

La Belette est de retour, ça c'est cool, mais la Belette est bâillonnée, et ça c'est pas cool du tout !


En tant qu'expatriée, j'ai eu un blog à mot de passe pour tenir nos proches au courant sans exposer ma vie à la face du monde (qui en aurait été tout chamboulé, si si). Pour la révélation de ton
talent au monde entier, ce n'est pas la bonne voie, mais pour ta liberté d'expression sans conséquence IRL, c'est peut-être une piste...


Pour en revenir au vrai sujet du jour, j'ai vu de chouettes post-it en forme de feuilles (d'arbre, pas A4) ça pourrait faire une oeuvre d'art sympa sur le mur, avec des petits mots doux, ou
"acheter le pain et des tomates", aussi :-)
Répondre
L


Ah bon, t'as eu un blog à mot de passe? Comment fait-on? 


 



I

Ah ben te revoilou !!!! pour moi c'est pareil que pour tes "vrais" fans, OK pour que tu migres mais je veux faire partie des VIP ! concernant le post it, je ne peux pas m'en passer au bureau en
tout cas .... petite tête oblige !
Répondre
L


si je décide de migrer, je te fais signe (mais il faut que tu sois parmi les abonnés ou parmi les inscrits au comité de sauvegarde, car je n'ai pas ton adresse mail)!



S

Merci Belette, pour ta résurrection. Je me suis récemment mis au post it pense-bête qui te saute aux yeux sur l'ordinateur, je te le cite (tout est vrai) : télédéclarer les impôts, contacter
le médecin, contrôle technique, CPAM, liste de mariage de Manu le 6 juillet à Lille et être heureux. Je mets toujours à la fin : "être heureux", car j'ai parfois tendance à l'oublier... Moins de
papier, c'est ma modeste contribution au développement durable.
Répondre
L


"Etre heureux" sous CPAM, voilà une liste hétéroclite!



B

J'aimerais beaucoup lire tes développements démesurés sur tes dernières turpitudes. Alors si tu déménages ton blog je voudrais faire partie des VIP, s'il te plaît.


Sinon les Post-It, voui c'est très bien, mais maintenant je me suis modernisée et Google Keep c'est beaucoup mieux (ça se décolle pas et ça s'emmène partout). 
Répondre
L


Chère Br'1, tu seras dans les VIP puisque tu fais partie des abonnés (merci, d'ailleurs!) 



S

Ecoute, si après un post sur les post-it et un autre sur le choix d'une nouvelle table de salon tu te sens toujours, Belette, reste ici. Si ça te gonfle, migre ailleurs. Pourvu que tu nous laisse
un mot de passe, une adresse, quelque chose...


 
Répondre
L


T'as raison ma Stelda, les billets sur les tables de salon, ça risque de me gonfler... 



G

J'ai eu perdre de re-perdre la Belette encore une fois, mais heureusement non ! 


Sinon les post-its c'est hyper cool, même si, c'est vrai, ça ne colle pas très longtemps, et que je ne sais jamais si, au pluriel, il faut mettre un "s" à la fin ou pas. 
Répondre
C

ah tu m'as manqué et oui je m'inquiétais, j'avais même prévu de t'écrire, si si crois-moi )


tu les emmerdes les premiers degrés non ? je m'auto-censure pas mal aussi sur certains sujets depuis que mon père m'a trouvé (je ne sais pas comment) sur twitter (oui mon père est sur twitter) et
qu'il peut lire mon blog (même si à priori il ne le fait pas...il suit déjà conscieusement tous mes tweets !) et parfois j'aimerais avoir un blog où je peux écrire ce que je veux sans me dire
qu'untel ou untel va me lire mais l'idée de repartir de zéro après 7 ans me décourage très vite )
Répondre
A

Quel bonheur de retrouver la Belette !  J'avais justement mis sur un post-it "que deviens la Belette : se renseigner". Je l'ai collé sur le bord de mon PC, mais ça n'a pas tenu et le papier
a terminé dans la bouche de ma petite dernière...
Répondre
L

ceci est mon premier commentaire. je lis ton blog depuis quelques mois et ces rendez-vous me manqueraient si tu arrêtais. comme quoi l'addiction s'installe vite!
Répondre

À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.